"Dons de mémoire" 2014-204 : archives de la famille Thierry

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

34J216 (Cote(s))

Modalités d'entrées

"Dons de mémoire" : collecte d'archives privées sur la Grande Guerre

Présentation du contenu

La famille Thierry a fait don aux Archives départementales de la Somme d'un ensemble de documents concernant Lucien Braut et Nelly Boinet. Ces documents ont été numérisés par les Archives départementales de la Somme.

Lucien Braut est né le 5 octobre 1896, à Abbeville. Il est le fils d'Edmond Braut (1867-1950) et de Clarisse Dubois (1864-1918). Il exerce la profession de mécanicien ajusteur aux Ateliers Caudron Frères à Rue (Somme). Engagé volontaire pour la durée de la Grande Guerre le 20 novembre 1914, il rejoint le 2e groupe d'aviation à Bron (Rhône). Il est affecté à l'Escadrille C. 28 (Caudron 28) qui deviendra l'Escadrille S.A.4. 28. Il rejoint cette formation à Vauchelles-lès-Authie en février 1915. Lucien Braut fut blessé dans le crash d'un avion Caudron G4 près de Crèvecoeur-le-Grand (Oise). L'Escadrille était alors stationnée à Grivesnes (à partir du 15 juillet 1916).

Nelly Boinet est née le 23 septembre 1899 à Abbeville. Elle est la fille d'Adrien Boinet (1871-1961), jardinier, et de Berhte Dubos (1878-1970).

Correspondance de Lucien Braut relatif à l'obtention d'une carte de combattant

Cote/Cotes extrêmes

134J216 (Cote(s))

Date

25 janvier 1930 - 5 juin 1940

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de la Somme

Caractéristiques physiques

lettre

Particularité physique

Couleur
papier

Biographie ou Histoire

Lucien Braut est né le 5 octobre 1896, à Abbeville. Il est le fils d'Edmond Braut (1867-1950) et de Clarisse Dubois (1864-1918). Il exerce la profession de mécanicien ajusteur aux Ateliers Caudron Frères à Rue (Somme).

Engagé volontaire pour la durée de la Grande Guerre le 20 novembre 1914, il rejoint le 2e groupe d'aviation à Bron (Rhône). Il est affecté à l'Escadrille C. 28 (Caudron 28) qui deviendra l'Escadrille S.A.4. 28. Il rejoint cette formation à Vauchelles-lès-Authie en février 1915.

Lucien Braut fut blessé dans le crash d'un avion Caudron G4 près de Crèvecoeur-le-Grand (Oise). L'Escadrille était alors stationnée à Grivesnes (à partir du 15 juillet 1916). Il est possible que cet accident soit celui de l'avion piloté par Jean Dalesme le 7 septembre 1916. Lucien Braut fut transporté vers Montdidier puis acheminé vers l'hôpital temporaire de Beauvais et enfin vers l'hôpital mixte de Vitré (Ille-et-Vilaine). Cet accident lui valut 6 mois de convalescence.

Durant la Grande Guerre, Lucien Braut fut mécanicien pour plusieurs pilotes de l'Escadrille C. 28 : Louis Mathieu, Maurice Moulon, Jean-Claude Dufour, Jean de Plagino et Jean Dalesme.

Après la guerre, Lucien Braut se voit refuser l'octroi d'une carte de combattant, réservée au personnel naviguant (pilote).

Il épouse Nelly Boinet (1899-1963).

Pendant la seconde guerre mondiale, Lucien Braut dirige un petit atelier de confection de sacs de jute, 61 boulevard Voltaire à Abbeville. Par la suite, cet entreprise va péricliter en raison de la concurrence du plastique.

Lucien Braut est décédé en 1971.

Présentation du contenu

Lucien Braut fut mécanicien aux ateliers Caudron de Rue et servit pendant la première guerre mondiale dans l'escadrille C. 28 comme mécanicien.

A partir de 1930, il demande l'obtention d'une carte de combattant qui lui sera refusée. En effet, il ne faisait pas partie du personnel naviguant, bien qu'ayant effectué des vols durant la guerre.

Langue des unités documentaires

Français