"Dons de mémoire" 2014-195 : archives de la famille Hall-Reynolds

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

134J209 (Cote(s))

Modalités d'entrées

"Dons de mémoire" : collecte d'archives privées sur la Grande Guerre

Présentation du contenu

La famille Hall Reynolds, originaire de Bexhill-on-Sea dans le Sussex en Angleterre, a transmis aux Archives départementales de la Somme un ensemble de documents numérisés concernant leur ancêtre Alfred Reynolds, soldat britannique cantonné dans la Somme durant la Grande Guerre.

Alfred Reynolds est né à Fulham (Londres) le 8 mars 1899. Il a deux frères aînés, Sam (né en 1895) et Franck (né en 1897), et une soeur cadette, Louise Winefred (née en 1901). Sa mère est décédée alors qu'il n'avait que 2 ans 1/2.

Lorsque la guerre éclate en août 1914, Alfred n'a que 15 ans 1/2. Le 8 mai 1915, il réussit à se faire enrôler dans le 14e (R) Bataillon du Royal Sussex Régiment, en mentant sur son âge. Après 272 jours de service, son mensonge est découvert et il est renvoyé de l'armée le 3 janvier 1916.

En 1917, il est enrôlé pour la deuxième fois, mais en toute légitimité, dans le Royal Sussex Régiment. Il débarque à Boulogne-sur-Mer le 1er avril 1917 et rejoint le front de la Somme par chemin de fer.

Il tient quelques notes dans un petit carnet. On y retrouve cités de nombreux lieux de la Somme : Doullens, Sailly-le-Sec, Albert, Bray-sur-Somme, Amiens, Aveluy, etc.

Le 30 mars 1917, il assiste à une charge de la cavalerie canadienne et britannique vers le Bois de Moreuil. Cette charge a permis aux alliés de reprendre une crête et ainsi préserver Amiens de l'avancée allemande.

Alfred Reynolds (1899-1983), my Dad during de Great War 1914-1918

Cote/Cotes extrêmes

134J195 (Cote(s))

Date

novembre 2013

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de la Somme (version numérique)

Caractéristiques physiques

fichier pdf

Particularité physique

Noir et blanc

Origine

Reynolds John (1899-1983)

Biographie ou Histoire

Alfred Reynolds est né à Fulham (Londres) le 8 mars 1899. Il a deux frères aînés, Sam (né en 1895) et Franck (né en 1897), et une soeur cadette, Louise Winefred (née en 1901). Sa mère est décédée alors qu'il n'avait que 2 ans 1/2.

Lorsque la guerre éclate en août 1914, Alfred n'a que 15 ans 1/2. Le 8 mai 1915, il réussit à se faire enrôler dans le 14e (R) Bataillon du Royal Sussex Régiment, en mentant sur son âge. Après 272 jours de service, son mensonge est découvert et il est renvoyé de l'armée le 3 janvier 1916.

En 1917, il est enrôlé pour la deuxième fois, mais en toute légitimité, dans le Royal Sussex Régiment. Il débarque à Boulogne-sur-Mer le 1er avril 1917 et rejoint le front de la Somme par chemin de fer.

Il tient quelques notes dans un petit carnet. On y retrouve cités de nombreux lieux de la Somme : Doullens, Sailly-le-Sec, Albert, Bray-sur-Somme, Amiens, Aveluy, etc.

Le 30 mars 1917, il assiste à une charge de la cavalerie canadienne et britannique vers le Bois de Moreuil. Cette charge a permis aux alliés de reprendre une crête et ainsi préserver Amiens de l'avancée allemande.

Alfred Reynolds est blessé au combat le 2 août 1918. Il sera soigné dans un hôpital en Angleterre.

Présentation du contenu

John Reynolds a tenté de reconstituer l'histoire de son père Alfred Reynolds et de ses deux oncles, Sam et Franck durant la Grande Guerre. Il écrit ces premières lignes au début de son récit :

My Dad’s First World War story lay hidden in my father’s, tin, trunk, which, as a boy, was in my bedroom, covered with a curtain. Somehow, I had the impression that it was never to be opened and it just became part of the room. My father was not a great talker and rarely mentioned the war directly, let alone his part in it. The tin trunk held all his worldly possessions from before he was married. He had kept several important letters and documents, one lot being in a red envelope type holder from the War Office. However, it was only after he died in 1983, that I was able to connect recalled snippets of conversation with the oddments in the trunk. The following account is what I have pieced together about my Dad’s life.

Langue des unités documentaires

Français