Présentation du projet

Les Archives départementales de la Somme souffrent, depuis plusieurs années, d’une saturation complète de leurs dépôts (27 kilomètres linéaires de rayonnages occupés), qui ne leur permet plus d’accueillir de nouveaux documents.
Lors de sa séance du 28 octobre 2010, le Conseil général a choisi, au vu de l’intérêt des sites et pour des raisons de coût, le maintien des Archives départementales dans le bâtiment actuel de la rue Saint-Fuscien à Amiens, avec des réaménagements, et la construction d’un bâtiment annexe à Dury, commune limitrophe d’Amiens, sur un terrain jouxtant le laboratoire vétérinaire départemental.

PROJET DE RESTRUCTURATION ET D’EXTENSION DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SOMME


Les objectifs du projet

Malgré sa situation privilégiée au centre d’Amiens et la qualité architecturale de l’ensemble, le site de la rue Saint-Fuscien n’est plus en mesure de répondre à lui seul aux besoins des Archives départementales.

L’opération de restructuration du site historique de la rue Saint-Fuscien sera l’occasion d’affirmer la présence et la vocation du bâtiment, de lui donner l’image d’une institution ouverte sur la ville ainsi que de le réorganiser pour une meilleure fonctionnalité et une meilleure sécurité des documents.

Le projet architectural tire parti de la configuration du site, qui offre encore des potentialités à la fois dans l’espace libre du jardin, et par l’ouverture offerte sur la rue Saint Fuscien à l’emplacement de l’ancienne infirmerie. Il sera ainsi possible de créer un hall d’accueil ouvert sur la rue et articulé autour d’un patio, ainsi qu’une salle de lecture entre patio et jardin.

 

Cette nouvelle configuration conservera l’accès par la cour d’honneur pour le personnel et les livraisons. L’entrée du personnel se fera de plain-pied depuis la cour de service par un hall desservant tous les niveaux du bâtiment. L’intervention au premier étage est limitée et sa configuration conservée. Le second niveau, sous combles, sera principalement affecté aux activités de classement et de conditionnement.

 

Sur le site de Dury, il s’agit de réaliser un bâtiment principalement destiné au stockage (37 kilomètres linéaires) et au traitement des archives, offrant pour les documents d’intérêt historique des conditions de conservations optimales.

Le nouveau bâtiment sera certifié Haute Qualité Environnementale, peu gourmand en énergie, ayant recourt aux énergies renouvelables.

Il s’agit également de concevoir un bâtiment évolutif, capable d’anticiper les besoins à venir par extension des magasins d’ici 30 ans, ainsi qu’une extension des espaces de travail et probablement la création d’espaces destinés à l’accueil du public. L’insertion du bâtiment est également un enjeu majeur de l’opération en réponse à la qualité paysagère du site, qui offre la possibilité d’utiliser l’espace non bâti du terrain pour créer un espace public paysagé.